Partager

Communiqué de presse du 04 juin 2024 Foire aux questions sur l'accord du 11 juillet 2023 sur la Protection sociale complémentaire (PSC)

Après la conclusion historique d’un accord portant sur la protection sociale complémentaire (PSC) des agents territoriaux, le 11 juillet 2023, et dans l’attente de sa transposition législative et réglementaire, ses signataires ont souhaité mettre à disposition, aussi bien des agents que des employeurs, une foire aux questions (FAQ) afin de les éclairer sur les termes du protocole.

Cette FAQ, co-écrite entre les parties prenantes de l’accord, vise à répondre aux questions que tout agent et employeur sont susceptibles de se poser à ce stade. Elle sera actualisée et enrichie au gré de la réforme et des interrogations qu’elle peut susciter.

Cette FAQ a vocation, sans méconnaître les difficultés suscitées par les retards pris dans la transposition de l’accord, et forte de l’engagement du Gouvernement à le transposer, à apporter un appui à sa mise en œuvre dès à présent et à permettre ainsi à chacun localement de se saisir par le dialogue social des avancées que la loi viendra dans tous les cas consacrer.

Cette FAQ, qui sera mise en ligne et accessible sur le site internet de chacune des organisations signataires, donnera des repères afin de permettre une anticipation des termes de l’accord et son application sans devoir attendre les futures échéances légales (document à consulter ci-contre).

 

Ce que prévoit l’accord du 11 juillet 2023 (voir ci-contre)

 

Le 11 juillet 2023, le premier protocole national entre les associations d’employeurs et les organisations syndicales représentatives à l’échelle du versant territorial de la fonction publique a été signé. Cet accord porte sur la mise en œuvre de la protection sociale complémentaire des 1,9 million d’agents territoriaux et concerne l’ensemble des 40 000 employeurs du versant.

Dans un contexte d’allongement des carrières et compte tenu des spécificités des métiers de la fonction publique territoriale, marqués par la pénibilité et l’usure professionnelle, les organisations syndicales et les représentants des employeurs, membres de la Coordination des employeurs territoriaux, ont souhaité renforcer la protection sociale des agents face aux risques de la vie et en particulier en matière de prévoyance.

Le protocole signé introduit de nouveaux droits en matière de prévoyance. Il garantit aux agents en situation de maladie ou d’invalidité le maintien de 90 % de leur rémunération nette. Cette couverture interviendra dans le cadre de contrats collectifs à adhésion obligatoire dont la cotisation sera partagée, à minima, à parts égales entre la collectivité et l’agent.

A la conclusion de cet accord, ses signataires appelaient l’ensemble des parties prenantes à relever le défi de sa mise en œuvre, à tous les niveaux.

Il convient de rappeler à cette occasion que les échéances de transposition et de mise en œuvre de cet accord, quelles qu’elle soient, n’affectent aucunement les échéances prévues par l’ordonnance du 17 février 2021 s’agissant de l’obligation de participation des employeurs à la protection sociale complémentaire des agents, à savoir le 1er janvier 2025 concernant la prévoyance et 1er janvier 2026 concernant la santé.

Formation Spécialisée

FS4

Chapeau

Une foire aux questions à destination des agents et employeurs territoriaux sur l’accord du 11 juillet 2023 sur la protection sociale complémentaire

Fichier en téléchargement

Type de la note (cp)

Communiqué de presse

A inclure dans la prochaine lettre d'infos

0

Partager